18 octobre 2017

 "Je souhaite que l'année prochaine, on ouvre une vraie discussion sur ce qu'est l'entreprise" a déclaré le chef de l’Etat lors de son intervention télévisée du 15 octobre dernier.

Emmanuel Macron a dit souhaiter "un vrai débat" en 2018 pour "revisiter cette belle invention gaulliste de l'intéressement et de la participation", pour que "tous les salariés aient leur juste part quand les choses vont mieux".

Les débats sur ce sujet devraient s’ouvrir dans les prochaines semaines.

FONDACT, au travers des groupes de travail qui se sont réunis au cours des dernières années, dispose de nombreuses propositions pour élargir le champ des bénéficiaires de l’épargne salariale, faciliter l’accès à l’actionnariat dans les entreprises non cotées, simplifier la transmission d’entreprises, rendre plus attractifs les mécanismes d’intéressement dans les très petites entreprises. L'association apportera sa contribution aux réflexions qui vont être engagées avec le soutien de ses adhérents et de tous ceux qui partagent ses idées.

 

Agenda

Assemblée Générale le 13 juin 2017 de 14:30 à 16:30
Club Entreprises (11-13 avenue de Friedland - 75008 Paris) le 09 novembre 2017 de 9:00 à 11:00
Conseil d'Administration le 14 novembre 2017 de 17:30 à 19:30

Fondact publie ses propositions destinées aux équipes de campagne à l’élection présidentielle et au prochain Président de la République.

Elles s’articulent autour de trois thèmes :

  • Élargir le champ des bénéficiaires aux plus petites entreprises, en particulier celles employant moins de 10 salariés, ainsi qu’aux salariés du secteur public,
  • Simplifier les outils tels que la formule de participation, harmoniser es plafonds, passeporter les FCPE,
  • Adapter la fiscalité en supprimant le forfait social, en rétablissant le régime fiscal et social des attributions gratuites d’actions, en encourageant la transmission ou la reprise des entreprises par leurs salariés.

Les propositions de Fondact