04 janvier 2017

Vivement 2017, en effet, car pour l’épargne salariale, 2016 est une année à vite oublier. On a longtemps cru qu’il ne s’y passerait rien du tout, ce qui aurait marqué un temps d’arrêt à une instabilité législative désespérante. On se console comme on peut. Mais c’était compter sans l’imagination de nos élus, qui ont tenté à l’automne de défaire tout ce que la loi Macron avait apporté de positif au régime des actions de performance (que ceux qui n’en bénéficient pas appellent à tort des actions gratuites). Après de désolantes péripéties, le Gouvernement a conclu avec sa majorité un de ces compromis boiteux qui rendent notre législation si compliquée. Et, comme c’est bien souvent le cas, ce compromis s’est fait sur le dos des entreprises dont les charges sociales sur les actions de performance augmenteront de 50%. Oublions donc 2016 et regardons 2017... (Michel Bon - Président de Fondact)

Lire la suite

 

 

Agenda

Club Entreprises à Lyon le 26 janvier 2017 de 17:00 à 19:00
Conseil d'Administration le 21 mars 2017 de 17:30 à 19:30
Michel Bon - Président de Fondact - Discours de clôture des Rencontres - 20/09/2016

Au temps de l'élection

Bien sûr, nous avons regretté que le Premier Ministre, à nouveau cette année, ne vienne pas conclure ces débats comme il l’avait prévu. Pourtant, ce que cette matinée a bien montré, c’est que le temps n’est plus à l’action, mais à l’élection. Ainsi, pendant un an, les différents mécanismes d’épargne salariale devraient rester stables, une première depuis au moins dix ans. Même si nous avons bien des idées pour améliorer les choses, ce temps de répit a ses avantages…

Mettons-nous donc dans le temps de l’élection. La table ronde qui vient de se dérouler aura permis à différentes sensibilités politiques de vous livrer leur analyse des problèmes de la société française et de vous détailler leurs propositions pour surmonter ces problèmes. Fondact n’a pas à en juger, ce sera aux citoyens de le faire. Mais Fondact a le devoir d’expliquer comment les outils qu’elle défend trouvent leur place dans le débat qui s’ouvre. En effet, beaucoup des thèmes qui vont structurer le débat électoral pourraient utilement se nourrir des solutions que propose Fondact.