Groupe de travail Fondact

  • Imprimer Imprimer cette page
  • Email Envoyer cette page à un ami

Partager

  • Twitter Partager sur Twitter
  • Facebook Partager sur Facebook
  • Google+ Partager sur Google+
  • LinkedIn Partager sur LinkedIn

Plusieurs adhérents disposant d’un actionnariat salarié significatif ont alerté l’Association sur les difficultés auxquelles elles font face pour l’étendre davantage. En effet, ces sociétés ont un actionnariat composé d’investisseurs institutionnels et d’OPCVM, qui confient l’examen des résolutions aux Assemblées Générales à des conseils en droits de vote, les Proxys. Or il apparait que le plus souvent, ceux-ci conseillent ou votent défavorablement au nom de leurs mandants les résolutions visant les augmentations de capital réservées aux salariés. Fondact a donc décidé de créer un groupe de travail, dont l’objectif est de comprendre et d’analyser, avec le concours des Proxys, les raisons de cette position, et de faire valoir les vertus que la recherche attribue à l’actionnariat salarié sur la performance économique des entreprises.

 

 

A lire aussi